– Du 07 au 10 juin 2007 –
– Raid en moto d’ Alain dans l’Atlas et le désert Marocain –

Départ d’Orly. Après une traversée aérienne de la France et de l’Espagne, l’avion atterrit à Marrakech, où mon guide Olivier, français installé au Maroc depuis 15 ans m’accueille. Il me présente la compagne de mon périple, une belle Suzuki 350 DR allégée au maximum.

Premier jour, 9h, temps super. Je suis habillé comme un vrai crossman, direction l’Atlas. Au début petits chemins pas trop difficiles, mais au fil des heures, Olivier corse le trajet. Nous passons par un dénivelé de cailloux, et là vlan, je tombe la tête la première et mon casque heurte violemment le sol… merci l’intégral . Je relève « Suzie » et je repars un peu secoué.

Quelques kilomètres plus loin il faut passer par un petit chemin et là : la galère !!!!!! d’un côté la montagne, un chemin d’un mètre de large, de l’autre côté un dénivelé de plusieurs centaines de mètres. C’est Olivier qui se retrouvera 3 mètres plus bas heureusement stoppé par un rocher.
Il est coincé sous la moto je saute « telle une gazelle » pour l’aider à se dégager. Il n’est pas blessé.

Pendant 1h30 on creuse la montagne avec les mains et les bottes pour faire un chemin plat pour remonter la moto … impossible ! On en peut plus et il fait très chaud. Olivier décide de partir chercher du secours avec la moto restée sur le chemin. Il revient 1h plus tard avec des amis marocains en quad et on arrive enfin à remonter la moto avec des sangles ouffff !!!!
Mais c’est ça l’aventure !!! Je suis heureux de traverser des paysages magnifiques, nous croisons des dromadaires, des moutons. Nous passons dans de petits villages perdus où les enfants, tout sourire, nous regarde passer comme si nous étions des extra-terrestres. Nous roulons doucement en échangeant avec eux une tape dans la main.
Et au retour, thé à la menthe dans le patio, puis nous dégustons un succulent tajine préparé par Radija.

Deuxième jour. Enfin le rêve tant attendu. Traverser un bout de désert, comme au DAKAR. Et là, c’est magique. On roule au milieu de nulle part, des cailloux à perte de vue , rien pas d’arbre, pas d’herbe, pas d’eau et comme ça durant des heures, et tout à coup un village fantôme et une boutique avec des berbères mais Olivier les connaît et il parle avec ces gens si accueillants, on boit une limonade… on repart et on remonte un oued asséché dans le sable…

Voilà mon petit raid au Maroc. Mais je n’attends qu’une chose. Pouvoir y retourner le plus rapidement possible avec mes copains du Moto Club de Vigneux. Merci à Olivier qui est un vrai motard super sympa (il a une 750 four dans sa salle à manger). C’est sûr j’y retournerais…

Accueil1

Related Posts
irlande